Dans cet article, nous vous montrons ce qu’est le NPSH d’une pompe centrifuge, comment il est calculé et l’importance de connaître ce paramètre lorsque vous décidez d’acheter l’une de nos pompes centrifuges.

Le NPSH d’une pompe centrifuge : définition

Il s’agit de l’acronyme anglais de Net Positive Suction Head ou Hauteur d’Aspiration Positive Nette (AQPN). En pratique, c’est le paramètre qui nous aide à déterminer le bon fonctionnement d’une pompe, sans qu’elle n’entre en cavitation.

Ainsi, la meilleure façon de savoir si et dans quelle mesure ce phénomène si néfaste pour la durée de vie de la machine va se produire est de comparer les paramètres NPSH disponibles avec le NPSH requis.

qué es el NPSH de una bomba centrífuga

Le premier est la valeur NPSH minimale nécessaire pour que la pompe ne fonctionne en cavitation. Ce paramètre varie selon le modèle de l’appareil, il est donc essentiel de le vérifier dans la documentation technique fournie par le fabricant avec chaque article.

Un autre aspect à prendre en compte est le NPSH disponible, qui dépend des caractéristiques du circuit et indique également le risque de cavitation. Il varie en fonction de la perte de charge dans le circuit d’aspiration, de la pression de vapeur du liquide et de la hauteur d’aspiration.

Types de pompes centrifuges

Mais qu’est-ce que la cavitation et pourquoi est-il important de la connaître ?

La cavitation est un phénomène qui se produit lorsque la pression dans un tuyau tombe en dessous de la pression de vapeur. À ce moment-là, des bulles se forment qui se déplacent avec le fluide liquide dans le tuyau jusqu’à l’endroit où il y a plus de pression et, à leur tour, se condensent, provoquant une instabilité négative pour les éléments qui partagent le tuyau.

Si ce phénomène se produit, le matériau de la pompe est affaibli, ce qui entraîne de la rouille, des vibrations, du bruit et même des piqûres, réduisant ainsi la durée de vie de la pompe centrifuge.

Différents degrés de cavitation peuvent être détectés : une cavitation modérée, qui permet à un fluide de s’écouler mais avec un débit plus faible que d’habitude, réduisant plus ou moins drastiquement les performances de la pompe centrifuge. Dans le niveau au-dessus, il y a le cas de cavitation sévère, qui peut affecter totalement la capacité de pompage de la machine.

Comment éviter la cavitation dans votre pompe centrifuge ?

Afin d’éviter ces problèmes, il convient de respecter un ratio de 0,5 mètre de marge de sécurité :

NPSHdisp (NPSH disponible) ≥ NPSHreq (NSPH requise) + 0,5

Dans cette équation, il convient de noter que la valeur NPSHreq est uniquement fixée par les caractéristiques d’usine de la pompe. Elle est toujours positive et varie en fonction du régime moteur et du débit.

Cette valeur indique la capacité d’aspiration d’une pompe à un moment donné de son fonctionnement. En pratique, on peut dire que plus la valeur NPSHreq est faible, plus la capacité d’aspiration de la pompe est élevée.

Cependant, le NPSHdisp dépend du type d’installation et équivaut à la réserve de pression par rapport à la pression de vapeur du fluide ; c’est un élément que vous devez calculer.

Le NPSHdisp peut être calculé à l’aide de deux formules qui analysent des paramètres tels que la hauteur d’aspiration, la densité du liquide, les niveaux de pression, la gravité et la vapeur, entre autres. Il existe également des calculateurs automatiques qui effectuent cette étude en ligne en saisissant quelques paramètres et qui peuvent être trouvés par une simple recherche sur Internet.

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez que nous vous aidions, ou si vous voulez demander des informations sur l’une de nos pompes, il vous suffit de contacter notre service commercial en appelant le +34 972 58 20 40 ou en envoyant un e-mail à [email protected]. Si vous prenez quelques secondes pour naviguer sur notre site, vous verrez que nous disposons également d’un formulaire que vous pouvez remplir avec vos coordonnées et l’un de nos commerciaux vous rappellera immédiatement.

Contacter InoxMIM